Barrière végétalisée pour retenir les déchets du canal de Bruxelles

Canal it up vient de fêter ses un an et dès ses premiers pas, nous travaillons à une solution structurelle pour contrer le problème des déchets dans le canal. Aujourd’hui, nous sommes fiers de vous présenter notre proposition. En collaboration avec River Cleanup, Deme et Luc Schuiten, et en concertation avec le Port de Bruxelles, nous avons développé ce concept. Bien entendu, l’unique vraie solution serait de ne plus jeter de déchets en rue et dans le canal. Mais tant que ce ne sera pas une réalité, il faudra nettoyer le canal. L’installation que nous proposons permettrait un nettoyage permanent et efficace sans entraver le passage des bateaux.

L’eau du canal coule lentement du sud vers le nord et ce courant entraîne les déchets. Nous voulons tirer profit du courant pour guider les déchets vers un point de collecte. La barrière flottante serait placée diagonallement sur l’eau à hauteur de l’écluse de Molenbeek. Ainsi, lorsque les déchets arrivent contre la barrière, ils sont naturellement poussés vers le côté et finissent dans un piège à déchets qui les retient même en cas de vent contraire. Ce piège devra ensuite être vidé de manière régulière.

La barrière couvrirait toute la largeur du canal et retiendrait ainsi 100% des déchets flottants. Elle serait aussi pourvue d’une grille immergée de 50 cm pour retenir les déchets sous la surface de l’eau. Et le passage des bateaux alors ? Les portes de l’écluse sont opérées par les chefs-éclusier sur place. Ils auraient vue directement sur la barrière qu’ils pourraient donc ouvrir et fermer à chaque fois qu’un ou plusieurs bateaux doivent passer.

L’installation a aussi le potentiel d’être plus qu’une simple barrière à déchets. Elle peut apporter une plus value au quartier, le mettre en valeur, devenir une sorte d’œuvre d’art. C’est pour cette raison que nous avons contacté Luc Schuiten, architecte, artiste et visionnaire pour pousser le concept plus loin. Le résultat ? Une barrière verte constituée d’une structure flottante végétalisée avec diverses plantes aquatiques dont les racines immergées trouvent les nutrients nécessaires dans l’eau du canal. Découvrez l’aquarelle de Luc Schuiten en haut de cette page. Les déchets flottants sont arrêtés dans leur course par cette barrière “naturelle”. C’est un symbole fort: la nature qui s’oppose et qui résiste à la pollution humaine qui l’étouffe. En plus de la barrière, quelques îles végétalisées viendraient agrémenter le bord du canal.

Le Port de Bruxelles étudie en ce moment la proposition pour s’assurer de sa compatibilité technique avec le fonctionnement de l’écluse.